La biographie Aisha fait partie des choses à connaître lorsqu'on est croyant. En effet, en plus d'avoir fait partie des épouses du prophète, la fille d'Abu Bakr dispose du statut de mère des croyants. Le musulman fait de ses mérites une source d'inspiration en continu. Il s'agit d'une des femmes les plus vertueuses. Le messager d'Allah, que la paix et la bénédiction soient sur lui, a d'ailleurs déclaré qu'elle est la personne qu'il aimait le plus.

Biographie Aisha : une femme exceptionnelle qui mérite d'être connue

Aisha, radiallahou 'anha, a marqué l'histoire islamique de son empreinte en contribuant pleinement à la propagation de l'islam. En effet, elle a apporté un nombre immense d'enseignements religieux. Le prophète Muhammad, que la paix et la bénédiction soient sur lui, l'a d'ailleurs décrite comme étant « la moitié de la religion ».

Son mariage avec le messager d'Allah fut un des points marquants de la biographie Aisha. Née environ 9 ans avant la Hijra, elle faisait partie de la Tribu des Kinana. Son père, Abu Bakr As Siddiq, fut en compagnie du messager d'Allah lors de l'émigration de la Mecque à Médine.

Dans un rêve, le prophète Muhammad avait vu en rêve Jibril, aleyhi selem, lui présenter une étoffe qui enveloppait quelque chose. Lorsque le messager d'Allah de le questionner à propos de ce qu'elle recouvrait, l'archange répondit : « Ta femme ». Il souleva donc l'étoffe et découvrit Aisha, toute jeune. Ce message sonna pour lui comme un ordre divin. Il se rendit donc chez son ami Abu Bakr dans le but de demander sa fille en mariage. Celui-ci accepta sans hésitation.

Biographie Aisha : de nombreux mérites

Après Khadidja, elle fut l'épouse préférée de l'envoyé d'Allah. Le messager d'Allah a d'ailleurs exprimé de manière explicite l'amour qu'il éprouvait à son égard. Lorsqu'on le questionna à propos de la personne qu'il aimait le plus, il répondit sans hésiter : « Aïcha ».

Pour prouver cet amour, il a également comparé la supériorité de Aisha sur les autres musulmans à celle du tsarid sur les autres plats. Le « tsarid » représente le plat que préférait le messager d'Allah.

Parmi les éléments essentiels à retenir de la biographie Aisha, il y a son statut de mère des croyants. Son intelligence et sa jeunesse lui ont permis d'accomplir de grandes choses durant sa vie, aussi bien avant son mariage qu'après la mort du prophète.

Le messager d'Allah avait pour habitude de se rendre chez son meilleur ami avant de prendre sa fille en épouse. Elle a pu donc bénéficier de ses enseignements malgré son jeune âge.

Sa vivacité d'esprit lui ont permis d'assimiler et d'interpréter les lois d'Allah auprès des croyantes. Certains compagnons hommes se rendaient également chez elle afin de la consulter. Elle fait d'ailleurs partie des plus grands rapporteurs de hadiths. Les musulmans ont également pu s'appuyer sur sa fiabilité. Abu Hurayra rapporte que Aisha n'hésitait pas à revenir à la charge auprès du prophète Muhammad lorsqu'elle ne comprenait pas une chose.

Une savante parmi les compagnons

La biographie Aisha fait également état de son rang de jurisconsulte. En effet, elle avait un bagage scientifique immense qui faisait d'elle une savante en son temps. De nombreux sahabas ont d'ailleurs étudié le fiqh auprès d'elle.